mont lozere cevennes

La 15éme Édition du Bivouac de l’Amitié.

La 15e édition du Bivouac de l’Amitié se déroulera au cœur des Cévennes partagé entre les départements de la Drome et la Lozère. Avec un départ le 18 mai de la charmante commune de St Jean du Gard (Petite capitale du pays camisard, Saint-Jean-du-Gard s’est développé au cours des siècles le long d’une grande voie de communication – la corniche des Cévennes – que l’on nommait au Moyen-âge « Grand chemin d’Anduze au Gévaudan ». Tanneurs, potiers et surtout artisans de la laine, donnèrent tôt au bourg sa vocation commerciale. La culture de l’olivier, de la vigne et du châtaignier a longtemps constitué le pilier de l’économie locale…  Le très fort développement de la culture du mûrier, de l’élevage du ver à soie et des activités soyeuses à partir du milieu du XVIIIème amena travail et richesse, au point qu’en 1856 la commune comptait 23 ateliers travaillant la soie. La dernière de ces filatures ferma en 1965. Depuis le camping des Sources vous traverserez, des vallées encaissées, des forêts, des ponts anciens des rivières  pour arriver à Pont de Montvert  en Lozère, au cœur du Parc national des Cévennes, le bourg du Pont de Montvert, entouré de pentes verdoyantes, enjambe les lits de trois cours d’eau : le Tarn, le Rieumalet et le Martinet.  Les énormes blocs de granit qui habillent les trois vallées entourant le Pont de Montvert se retrouvent dans l’architecture du village, révélant tout son charme. Le paysage est ainsi rempli de témoignages du travail colossal effectué à travers les siècles pour l’aménager, le parcourir, le cultiver, l’habiter…  Haut lieu du protestantisme, le Pont de Montvert a autrefois été le lieu de départ du soulèvement des camisards. Ce périple de trois jours s’achèvera à Soudorgues petit village gardois qui est situé au sud-est des Cévennes, à 20 kilomètres à vol d’oiseau du mont Aigoual. Point culminant et source de la Salindrenque, Soudorgues offre ses vastes espaces aux amateurs d’air pur. Ses nombreux hameaux sont dispersés sur les 2500 Ha dans autant de sites caractéristiques des Cévennes: faïsses et tancats, drailles, clèdes, châtaigniers et mûriers… 283 habitants habitent la commune à l’année. C’est à l’auberge « La balade gourmande »  le midi du 20 mai que nous nous quitterons après avoir pris un repas ensemble.   Coupon réponse